Comment le jugement de nos comportements irrationnels affectent notre estime de nous même ?

Je reçois de nombreuses personnes dans mon cabinet d’hypnothérapeute et j’ai remarqué qu’elles avaient toutes un point commun.

En effet, lorsque ces personnes m’exposent le sujet de leur consultation en hypnothérapie, elles me parlent de leurs comportements, de leurs attitudes et de leur manière de réagir. Et très souvent, elles jugent cela en disant :

« Je sais, c’est très bête, mais je n’arrive pas à m’en empêcher,… »

« Vous allez me prendre pour une folle, mais je dois vous avouer que ça me vient tout seul,… »

« Je comprends que c’est stupide mais c’est plus fort que moi,… »

Vous pouvez remarquer dans la formulation le jugement négatif. Ce que ces personnes ne savent pas, c’est que ces comportements sont le résultat du fonctionnement normal du cerveau.

Notre cerveau fonctionne par association. C’est à dire que nous associons les éléments du monde externe et du monde interne de telle sorte à créer du lien et de cette manière, une représentation du monde;

Par exemple, lorsque vous apprenez à parler vous associez des sons à des objets.

Lorsque vous apprenez à lire, vous associez des formes dessinées à des sons.

Vous associez des sensations à des dangers, comme lorsque l’on est enfant et l’on découvre que le feu brûle.

Et ce fonctionnement régit l’apprentissage de notre cerveau.

Et lorsqu’une personne associe le fait de manger des gâteaux avec du réconfort, automatiquement elle se retrouve avec une envie très forte de manger et ce n’est pas la faim qui guide cette envie mais le besoin de réconfort.

Lorsqu’une personne associe le tabac à la détente, elle se retrouve avec une très forte envie de fumer quand elle est stressée.

Lorsqu’une personne associe le sport à du plaisir, elle est toujours motivée pour en faire.

La première chose à comprendre pour mesurer l’ampleur de ce phénomène est que vous pouvez associer n’importe quelle chose avec ce que vous voulez;

C’est ce principe qui est utilisé en hypnose de spectacle pour faire rire les personnes. On peut ainsi associer le fait de dire bonjour en mettant sa main sur la tête. Cela parait curieux et drôle pour nous qui sommes habitués à nous tendre la main pour se la serrer, mais cela ne change rien pour notre cerveau. Les Japonais par exemple, ne se serrent pas la main mais inclinent le corps pour se saluer.

Il est possible ainsi d’associer et de dissocier à volonté pendant toute notre existence. On peut ainsi dissocier le tabac du plaisir ou de la détente et le réassocier à ce qu’il est déjà à la base, dégoutant et désagréable.

On peut associer le réconfort avec un moment calme de discussion plutôt qu’avec la nourriture.

De cette manière, l’hypnose est très utile pour changer facilement. Car nos comportements ne sont pas rationnels et ne suivent pas une logique de bien ou mal et de juste ou injuste mais ils sont simplement associés à des sensations, sentiments ou émotions.

Je vous propose de venir découvrir cela dans mon cabinet d’hypnose quand vous le souhaitez.

https://www.hypnose-et-vous.com/fumer-cigarette/

https://www.hypnose-et-vous.com/troubles-alimentaires/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *