Qu’est ce que pardonner ?

Comment apaiser la colère ?

Il existe deux façons bien distinctes d’apaiser la colère : 

Lâcher prise 

Pardonner

J’ai remarqué à de nombreuses reprises dans mon cabinet d’hypnothérapeute à Toulouse, que beaucoup de personnes faisaient la confusion entre ces deux chemins.

Lorsque nous vivons un événement qui n’entre pas en accord avec nos valeurs, on peut y voir une injustice ou un profond désaccord moral. A partir de ce moment, l’émotion de colère est utilisée par le cerveau pour donner de l’énergie à l’individu que nous sommes de telle sorte à développer un changement dans le monde pour rétablir cet équilibre.

Cependant il arrive que, quelque soit l’énergie déployée pour rétablir cet équilibre, les efforts sont vains et le changement ne se produit pas.

Il existe alors deux chemins pour demander à l’inconscient de ne plus diffuser cette colère dans le corps puisque cela cause des dommages collatéraux.

Le chemin psychique le plus utilisé est lâcher prise. Cela se fait à partir du moment où l’on change le niveau d’importance que l’on accorde à l’événement. La plupart des personnes savent faire cela, ça s’appelle relativiser. Lorsque vous n’accordez plus aucune importance à cet événement, le processus d’oubli se met en marche et le souvenir est rangé dans votre mémoire. Les liens avec l’événement se dissolvent et la sérénité se diffuse de nouveau quelque soit le niveau de rapport de ce que vous vivez dans le présent avec l’événement passé.

Et j’ai remarqué que beaucoup de personnes appellent cela pardonner. Alors que pardonner c’est encore autre chose.

En effet, la douleur vécue pendant l’événement laisse une trace, c’est un souvenir. Un souvenir vous semble plus ou mains accessible en terme mémoriel, en fonction de l’intensité émotionnelle et non de la proximité temporelle. Cela signifie que vous vous souviendrez de façon plus précise d’une grande douleur ressentie il y a des années que de ce que vous avez fait la semaine dernière.

Certaines personnes qualifient les souvenirs douloureux en les nommant traumatismes. Plus que l’appellation, ce qui nous intéresse c’est ce que chaque personne fait de ce souvenir.

Car chaque souvenir nous aide à choisir et décider. Notre passé est notre boîte à outils en ce qui concerne nos décisions. Et si vous considérez qu’une personne que vous avez connue est à l’origine d’une douleur que vous avez ressentie, que vous lui en attribuez la responsabilité, alors la colère va s’activer de manière automatique par l’inconscient pour vous aider à choisir par exemple de ne plus la fréquenter, ou simplement de ne pas vous lier à elle de manière à risquer de vivre de nouveau la douleur ressentie.

Alors pardonner, finalement, en quoi cela consiste ? Pardonner passe par deux étapes fondamentales :

La première, c’est la prise de conscience par l’observation, et l’écoute active que la personne contre laquelle vous êtes en colère, ne peut plus vous nuire de la même manière qu’elle l’a fait dans le passé. Pour ceci, il y a deux possibilités : soit vous avez changé et vous savez comment vous comporter pour ne plus qu’elle puisse vous faire souffrir, soit elle a changé et se comporte de manière à ne plus vous faire souffrir.

La deuxième étape est la projection positive dans le futur de ce changement. C’est-à-dire que vous envisagez de façon totale et profonde que le futur peut se passer en sécurité pour vous. En mots simples : que vous pouvez faire confiance à cette personne. A ce moment là, vous vous employez à renouer des liens plus intimes avec cette personne dans un climat apaisé et détendu. Le niveau de confiance que vous accordez à partir de moment là correspond à l’intensité de votre pardon.

En tant qu’hypnothérapeute, je peux vous accompagner dans mon cabinet de Toulouse à découvrir tout l’apaisement que vous pouvez vivre en apprenant à lâcher prise ou à pardonner.

Rdv dans mon cabinet de Toulouse !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *