Les besoins.

Je souhaite dans cet article différencier deux types de besoins.

Les besoins physiologiques et les besoins psychologiques.

Les besoins physiologiques de base sont : respirer, boire, manger, dormir.

Je sais que cela vous paraît peut être un peu curieux que je dise ce qui semble être une évidence.

Vous ne pouvez pas vivre sans, c’est à dire que vous mourrez si vous ne le satisfaites pas , physiologiquement parlant.

Beaucoup de personnes, qui viennent me consulter dans mon cabinet, m’ont exprimé leur ressenti en utilisant le mot « besoin ».

Par exemple : « je mange parce que j’ai besoin de me remplir pour combler un vide »

On est ici, bien sûr, dans l’expression d’un ressenti et donc dans la totale irrationalité.

Il n’y a pas de vide dans votre corps, et manger ne consiste pas à se « remplir ».

Cependant ce qui nous intéresse dans cette phrase, c’est le mot « besoin ». La personne exprime cela comme une nécessité.

C’est donc uniquement psychologique puisque cela n’a aucun réalité physiologique.

C’est très important de noter cela car le changement consiste à ne plus utiliser ce type de croyance irrationnelle qui ont tendance à empêcher le changement car elles ne ciblent rien de tangible sur lequel on peut avoir une influence. Ce genre de croyance est à reléguer au rang de mythologie.

Il est possible après véritable examen que cette personne peut, par exemple, avoir envie de manger quand elle est en colère. Elle mange car cela l’apaise. Physiologiquement, la digestion crée une envie de repos; Elle utilise ce phénomène comme un calmant. (ceci est un exemple)

Identifier précisément la situation et son contexte est fondamental pour faire disparaître de notre esprit cette idée qu’il y a des besoins psychologiques qui méritent d’être assouvis. Car dans un tel raisonnement, on se retrouve esclave de nos croyances.

Après un véritable examen approfondi, on peut prendre en compte les critères émotionnels et comportementaux qui sont associés. Et de la même façon que pour tout changement, on s’intéresse à associer de nouveaux comportements avec les émotions qui ont été identifiées comme étant en lien.

Changer consiste toujours à apprendre à l’inconscient à associer des comportements satisfaisants avec des émotions ou sentiments de base (4 émotions et 3 sentiments de base).

Vous pourrez ainsi, si vous souhaitez que je vous accompagne en tant qu’hypnothérapeute, découvrir que ce que vous avez cru être des besoins n’étaient en réalité que des croyances.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *